Des règles toujours plus strictes et pourtant, celles et ceux qui nous imposent ce genre de mesures sont-ils aussi stricts avec la santé des Français.
Dans ce reportage, ON APPREND ENCORE UNE FOIS UN MENSONGE D’ÉTAT.
En effet, le Ministre de la santé a annoncé au début de cet automne que notre capacité de lits durables dans les services de réanimation est passée de 5 000 à 5 800 lits.
DES LITS DURABLES QUI NE SONT EN FAIT QUE DES LITS TEMPORAIRES.
Pire, après la crise sanitaire, d’autres services de réanimation sont prévus de fermeture.
Alors oui ! Des mesures strictes pour enrayer cette crise sanitaire, mais aussi des mesures strictes s’agissant de la suite, CAR LA SANTÉ N’A PAS DE PRIX.